Qui sommes-nous ?

Bernard Fournelle, baby-boomer de la première génération, est un éducateur spécialisé de formation, diplômé du CEGEP Marie-Victorin à Montréal.  Il possède un baccalauréat en service social option communautaire, une maîtrise en service social, option recherche sociale et une maîtrise en gérontologie, tous suivis à l’Université de Sherbrooke. Il a une scolarité de doctorat en Santé publique et Vieillissement reconnue par l’Université René-Descartes de Paris. En rédaction de thèse de doctorat en 1998, la crise du verglas et le décès de l’un de ses directeurs de thèse ont mis fin à sa démarche. Son sujet de thèse portait sur l’approche psycho-sociale en milieu d’hébergement.

De 1981 à 2001, il a travaillé dans divers centres d’accueil d’hébergement pour les personnes âgées, comme directeur général, à St-Rémi de Napierville, Cowansville, Granby, Waterloo. Il est, depuis février 2001,  retraité du réseau de la santé et des services sociaux du Québec.

Depuis 1996, il est chargé de cours ou conférencier pour différentes antennes de l’Université du Troisième âge de l’Université de Sherbrooke.  Un de ses champs d’intérêt étant la gérontologie.  Il a été très impliqué à l’Association des centres d’accueil du Québec et à la Fédération québécoise des CHSLD ainsi qu’à l’Association québécoise de gérontologie.

Au centre d’accueil Pierre-Rémi Narbonne à Saint-Rémi de Napierville, en collaboration avec le syndicat local, la Centrale des Syndicats Démocratiques (CSD), le conseil d’administration et les résidants, un nouveau modèle de gestion a été implanté : la gestion participative s’inspirant de Rensis Likert : Le gouvernement participatif de l’entreprise.

Au CHSLD Horace-Boivin de Granby, il a pu mettre en place avec l’ensemble des intervenants de l’organisation et des partenaires communautaires de la MRC de la Haute-Yamaska un modèle social d’intervention et d’hébergement unique au Québec.  En plus, dans cette dernière organisation, un programme soutenu au niveau de la formation continue des personnels fut implanté.  La gestion participative, toujours en collaboration avec le syndicat local et la C.S.D. a été instaurée.

Toujours au CHSLD Horace-Boivn,, un programme d’échange  de personnel avec un établissement de la Suisse Romande fut appliqué durant dix ans.  Programme qui mena au jumelage en 2000,  du CHSLD de Granby avec l’É.M.S. Clair Vully de Bellerive dans le canton de Vaud en Suisse.  Aussi, il fut l’artisan du jumelage de la Maison de retraite du Petit Saconnex de Genève avec le Centre d’accueil Pierre-Rémi Narbonne en 2001.

Comments are closed.